La compréhension profondes des crises économiques

Les idées reçues que dénonce cet ouvrage


La croissance est la solution

Cet ouvrage démontre de manière claire et sans ambiguïté que la croissance passée un certain seuil, loin d'être la solution, est au contraire la source profonde des dysfonctionnements économiques

Le travail enrichie

Cet ouvrage démontre que passé un certain seuil de richesse le travail non seulement n'enrichie plus mais appauvri le système économique .

"La concurrence libre et non faussée" est l'optimale économique car elle permet de baisser les coûts et d'enrichir le système

Cet ouvrage démontre, au contraire, que la "concurrence libre et non faussée"" est un facteur qui épuise les peuples et l'écosystème et provoque un appauvrissement du système économique.

La décroissance appauvrie

Tout comme le travail peut être est un facteur d'appauvrissement, la décroissance en supprimant le sur-travail peut être un facteur d'enrichissement.

L'économie c'est complexe et nécessite de nombreuses connaissances

Non, l'économie c'est simple et facilement compréhensible par tous, les connaissances requises sont limitées à quelques invariants décrit dans l'ouvrage, c'est la compétition économique qui est complexe et qui n'a pas d'optimum.

La croissance et/ou la richesse sont limités car les ressources sont limités

Non, l'ouvrage démontre que c'est faux, la limitation est structurelle et indépendante des ressources.

Too big to fail (Trop gros pour sombrer), ce dit d'une structure qu'elle est trop importante pour que les Etats la laisse faire faillite

L'ouvrage propose de remplacer ce dogme par : Trop gros pour rester privé.

La compréhension profondes des crises économiques